Entre cosmétique naturelle et cosmétique bio, il n’est pas toujours facile de faire la différence. Multiplication des allégations « naturel » et « d’origine naturelle » par les marques, green washing... Pas évident d’avoir une idée juste ! Quelle est la définition de la cosmétique naturelle et de la cosmétique bio ? Les produits de beauté bio sont-ils forcément 100% naturels ? Peut-on se fier aux labels ? On vous dit tout !

1. La cosmétique naturelle, c’est quoi ?

La cosmétique naturelle n’a pas de définition « réglementaire » à proprement parler et elle varie d’un pays à l’autre. Comme son nom l’indique, il s’agit de produits de beauté formulés à l’aide d’ingrédients issus de la nature. Leur origine peut être végétale (plantes, fleurs, fruits...), marine (algues, phytoplancton...), minérale, bactérienne et animale (miel, lait...) - sauf formules véganes.

Cosmétique naturelle ou bio

2. Un logo fiable pour identifier la cosmétique naturelle...

Pour choisir votre produit de beauté naturel, vous pouvez vous fier au label Cosmos. Ce label est reconnu pour son sérieux, son cahier des charges est exigeant et il est de loin le plus utilisé en Europe. Pour avoir le droit d’arborer le logo Cosmos Natural, un produit de beauté doit contenir au moins 95% d’ingrédients naturels. Il doit aussi exclure de nombreux ingrédients indésirables ou controversés, issus de la pétrochimie : PEG, silicones, phénoxyéthanol, parabens, OGM, parfums et colorants de synthèse... Les 5% restants ? Il s’agit d’ingrédients d’origine pétrochimique autorisés en faible quantité, dont certains conservateurs.

Cosmétique naturelle ou bio

3. Qu’en est-il de la norme ISO 16128 ?

Si vous voyez la mention ISO 16128 sur les packagings, sachez qu’il s’agit d’une norme qui permet aux marques de calculer leur degré de naturalité. En revanche, elle n’encadre pas la composition des produits : il n’y a pas d’instance de contrôle, ni de liste d’ingrédients indésirables, notamment. Un produit de beauté affichant 85% d’ingrédients d’origine naturelle selon la norme ISO 16128 peut ainsi contenir, dans les 15% restants, des ingrédients indésirables. Elle n’a pas la même fonction, ni les mêmes exigences que les labels naturels et bio.

4. En cosmétique bio, tous les ingrédients sont-ils forcément bio ?

A quel label se fier ? Non, car ce n’est pas possible ! Pour être estampillé bio, un ingrédient doit être issu de l’agriculture bio. Or, l’eau est un composant majeur dans la plupart des formules cosmétiques (jusqu’à 80 % environ), et elle ne peut pas être certifiée. C’est le cas aussi des minéraux, d’ailleurs. Pour choisir vos cosmétiques bio, vous pouvez vous fier au logo Cosmos Organic, l’alter ego de Cosmos Natural en bio. En Europe, les labels Natrue et Nature et Progrès sont également sérieux. Pour être labellisé Cosmos Organic, 95% au moins des ingrédients végétaux qui composent le produit de beauté doivent être issus de l’agriculture bio. Et en incluant l’eau et les minéraux, ils doivent représenter 20% au moins du produit fini (10% pour les produits à rincer). En fait, très peu de produits de beauté sont composés à 100% d’ingrédients bio. C’est le cas de certaines huiles de beauté végétales bio ou de certains produits de beauté solides bio, par exemple.

5. La certification est-elle obligatoire en cosmétique bio ?

Non, la certification est une démarche volontaire pour les marques de cosmétique naturelle et bio : elle n’est donc pas obligatoire. Mais c’est un gage supplémentaire, car les marques doivent satisfaire à des cahiers des charges exigeants en matière d’ingrédients, de modes de fabrication éco-responsables, de packagings... A noter cependant que certains circuits de distribution exigent une certification, comme les chaînes de boutiques bio.

Cosmétique naturelle ou bio

6. Que signifie le logo Cosmebio sur les packagings ?

Une fois la certification obtenue, les marques peuvent aussi décider d’adhérer à la charte Cosmebio. Cette association pionnière française s’est donnée pour mission d’encadrer et de promouvoir le développement de la cosmétique bio. Elle délivre un label, visible sur les emballages. Depuis quelques années, c’est le cahier des charges Cosmos qui fait référence pour Cosmebio.

7. Un cosmétique labellisé bio est-il 100% naturel ?

Pour Cosmos, un produit de beauté labellisé bio est par définition un produit de beauté naturelle. Mais ils ne sont pas forcément 100% naturels, étant donné la petite marge d’ingrédients pétrochimiques (5%) autorisés par le cahier des charges.

8. La gamme oceanheritage adhère-t-elle à ces différents labels ?

Oui, et son cahier des charges dépasse même les exigences des différents labels cosmétiques existants ! Les quatre soins visage oceanheritage sont 100% d’origine naturelle. Tous sont certifiés Cosmos Natural ou Cosmos Organic. Chose rare : les systèmes de conservation utilisés dans leurs formules sont d’origine naturelle. Ils ont été extraits de la canne à sucre, de l’anis étoilée, du maïs, de la cannelle et de la betterave.

9. Comment identifier les ingrédients dans un soin visage naturel ou bio ?

La règlementation oblige les marques à indiquer leurs ingrédients sur les emballages. Il s’agit de la liste INCI. Les ingrédients bio sont reconnaissables à leur astérisque. Pour les ingrédients dosés à plus de 1%, ils doivent apparaître par ordre de concentration décroissante. En dessous, la marque est libre de son choix. Il n’est pas toujours facile d’identifier tous les ingrédients : certains ont des noms en latin, ou des noms très techniques. Pour vous y aider, n’hésitez pas à utiliser les applications de type Yuka, 60 Millions de Consommateurs ou Clean Beauty. Ainsi, vous saurez de quoi votre produit de beauté est fait, avec ou sans label.

En savoir + :

La clean beauty, une vague qui déferle dans les salles de bains...

oceanheritage, une innovation mondiale brevetée !

L'eau reviviscente, un sérum visage de longévité cellulaire aux actifs 100% naturels !

Ma routine beauté visage : retour à l'essentiel !

Un sérum naturel pour sublimer la beauté de votre visage !