Al’origine était l’océan... Unique en son genre, la gamme de soin du visage oceanheritage est issue de la mer et de 20 ans de recherche scientifique et clinique. Au cœur de ses formules inédites se trouve le complexe reviviscent™. Né de la rencontre entre une eau de mer et une eau de source chargées en sels minéraux, cet élixir de vie rétablit pour la première fois l’homéostasie naturelle de la peau, ou l’équilibre global de ses fonctions fondamentales, et ralentit les mécanismes de son vieillissement et de sa senescence. Les explications de Fabienne Bresdin, biologiste et océanographe, à l’origine de cette découverte brevetée et co-fondatrice d’oceanheritage.

Comment sont nés la gamme de soin du visage oceanheritage et le complexe reviviscent™ ?

Tout a démarré lorsque j’étais étudiante en océanographie, et que j’étudiais les micro-algues avec l’Ifremer et l’Institut Pasteur de Lyon. Au fil de mes recherches, j’ai découvert, entre autres, les travaux de Dominique Horeau, Masuru Emoto, Jacques Collin, Claude Bernard, René Quinton... Ce dernier, biologiste français, a établi pour la première fois que l’eau de mer avait une composition similaire au plasma sanguin et que l’organisme animal avait gardé la mémoire des océans primitifs, ce qu’il a appelé la constance saline. C’est l’océan qui a donné naissance aux premiers organismes vivants, il y a 4 milliards d’années, ne l’oublions pas ! L’idée du plasma marin était géniale, mais elle était tombée dans les oubliettes, car elle n’avait pas été démontrée scientifiquement. Je me suis alors intéressée à la thalasso et à l’usage de l’eau de mer dans les cures. Mais là encore, je n’ai trouvé aucune trace de démonstration scientifique. J’ai poursuivi mes recherches, parallèlement à la création de mon laboratoire de cosmétologie en 1993.

Quel était votre objectif ?

Mon but était de prolonger les bienfaits d’une cure de thalassothérapie chez soi, en formulant des soins cosmétiques marins à base d’eau de mer isotonique*, car elle présente la même concentration en sels que le plasma sanguin. De ce fait, l’équilibre physiologique de la peau est préservé plus longtemps. Mais j’ai souhaité aller plus loin et mettre au point, sur un plan rigoureusement scientifique, un principe actif à base d’eau de mer, qui se comporterait comme un véritable vecteur de vie cellulaire. Cela n’avait jamais été fait jusqu’alors ! Ainsi, il serait possible de rétablir l’homéostasie de la peau, autrement dit, ses systèmes d’équilibre fondamentaux - survie cellulaire, énergie, régénération et réparation innée. Et de prévenir ou ralentir les mécanismes du vieillissement accéléré !

oceanheritage, une innovation mondiale !

Comment y êtes-vous parvenue ?

En premier lieu, j’ai recherché une eau de source marine, légèrement minéralisée, qui serait compatible avec l’état vivant et électrolyte de l’eau de mer. L’objectif était de préserver son intégrité et la parfaite constance de ses sels minéraux, sans la rendre toxique. J’ai découvert cette eau de source dans l’Archipel de Molène, et je l’ai étudiée pendant plusieurs années pour pouvoir créer une composition la plus proche possible de celle du plasma cellulaire. C’est ainsi qu’est né le complexe reviviscent™ ! J’ai été ensuite accompagnée par le Pr Laurent Misery, dermatologue au CHRU de Brest, puis par le Pr Bensussan, à l’Institut de la Peau à l’INSERM Paris. Nous avons réalisé un test clinique comparatif sur des cellules de la peau en les immergeant dans le complexe, de l’eau déminéralisée et du sérum physiologique. L’objet de ce test clinique était de voir si les cellules survivaient. Et si le complexe avait un effet sur la régénération cellulaire, l’activation des mitochondries (les « centrales énergétiques » des cellules) et les sirtuines, les gênes de longévité de la peau.

Et les résultats ont été spectaculaires... ?

Exactement ! Lorsque les cellules étaient plongées dans l’eau déminéralisée ou le sérum physiologique, leur taux de survie s’établissait entre 14% et 18 % en quelques heures. A contrario, il n’y avait plus de mortalité quand elles étaient immergées dans le complexe ! Au cours de nos nombreuses études, nous avons également pu démontrer que le complexe activait la synthèse de collagène en s’adaptant à l’état physiologique de la peau, selon son âge. Mais aussi qu’il stimulait ses mécanismes d’autodéfense, de régénération et de récupération cellulaires, de réparation tissulaire, de longévité et de survie. Bref, qu’il était un véritable milieu de vie, un plasma cellulaire naturel, biomimétique et sans aucune toxicité ! Une grande première ! Cette découverte est d’ailleurs protégée par un brevet depuis 2019.

oceanheritage, une innovation mondiale brevetée

Voir la vidéo du comportement des cellules

Ce complexe reviviscent™, qu’a-t-il de particulier ?

Il s’agit d’un principe actif vivant électrolyte, c’est-à-dire qu’il conduit l’énergie par sa haute concentration en oligo-éléments et en sels minéraux sous forme d’ions libres. Le complexe reviviscent™ doit son pouvoir à sa signature minérale, qui est similaire à celle du plasma cellulaire et identique au milieu de vie originel des cellules de la peau. Il se compose de plus de 62 sels minéraux et oligo-éléments essentiels : calcium, magnésium, potassium, sodium, phosphore, silice, iode, zinc, cuivre, ions bicarbonates... Le parfait équilibre et la constance de ses sels minéraux sont obtenus grâce à la fusion électrolyte de l’eau de mer et de l’eau de source marine : avant d’être puisée dans l’Archipel de Molène, elle se charge en sels minéraux en passant sous le plateau continental. Sa signature minérale permet sa reconnaissance physiologique au niveau cellulaire. On peut parler d’identité biomimétique.

Comment fonctionne cet élixir de vie ?

Lorsqu’il est soumis à des facteurs de stress - âge, fatigue, pollution, UV, etc. -, le plasma cellulaire fait face à des carences minérales. Dans ce cas, il se décharge comme une pile électrique. Les cellules sont affaiblies et leurs mécanismes vitaux sont ralentis. Le complexe reviviscent™ leur apporte, sous forme vivante, tous les oligo-éléments et les sels minéraux nécessaires à l’équilibre du plasma cellulaire. Il rétablit leur niveau d’énergie optimale et réactive les mécanismes innés de défense, de régénération et d’autoréparation. Les cellules cutanées y puisent l’énergie et les nutriments dont elles ont besoin : plus elles sont affaiblies ou stressées, plus le complexe devient actif !

Cette innovation mondiale laisse présager de belles nouveautés... !

C’est vrai ! Pour l’instant, la gamme de soin du visage oceanheritage se compose de quatre produits de soin régénérant essentiels aux formules d’origine 100% naturelle : l’eau reviviscente, sérum repulpant de longévité cellulaire, le baume nettoyant reviviscent, un nettoyant visage, et la crème reviviscente, crème hydratante naturelle en version légère et riche. Ils sont tous hautement concentrés en complexe reviviscent™ et certifiés Cosmos Organic ou Cosmos Natural par Ecocert. Mais nous réfléchissons déjà à d’autres très beaux développements !

oceanheritage, une innovation mondiale brevetée

*9 gr de sels minéraux / litre d’eau

En savoir + 

l'eau reviviscente, un sérum visage de longévité cellulaire aux actifs 100% naturels !

Ma routine beauté visage : retour à l'essentiel !

La clean beauty, une vague qui déferle dans les salles de bains...

Un sérum naturel pour sublimer la beauté de votre visage !